À propos

HELPS (Humanité et Ethique Liées pour la Prévention en Santé)

Partant d’un constat inquiétant sur l’état de santé mentale des étudiants en santé, avec près de 66,2% d’étudiants en médecine présentant une anxiété et 27,7% des signes de dépression (Enquête nationale ANEMF-ISNI. 2017), nous avons voulu proposer une solution pour prévenir les risques psycho-sociaux des étudiants en santé et plus généralement de tous les étudiants.
Par ailleurs, nous avons souhaité réfléchir sur une seconde thématique à propos de l’éthique en lien avec le soin, car il semble évident qu’à l’heure d’une médecine de plus en plus techniciste, il est nécessaire de rappeler que la relation soignant-soigné est avant tout basée sur une relation humaine. L’éthique est donc, à nos yeux, d’une importance capitale pour tout étudiant confronté à une personne en situation de vulnérabilité. Enfin, l’association de ces 2 versants nous semble cohérente, car il a été démontré qu’une mauvaise relation soignant-soigné pouvait être source de souffrance pour le soigné et le soignant (Hareli S et al. 2007), les problèmes de communication notamment étant une source connue de stress dans le cadre du travail (Lapointe R et al. 2018). Ainsi les compétences relationnelles guidées par l’éthique peuvent influer sur la qualité de vie au travail et avoir un retentissement sur la santé mentale des étudiants.

C’est pourquoi, notre projet s’est construit autour de ces 2 volets principaux : la prévention des risques psycho-sociaux et l’éthique de la relation entre deux personnes. Nous avons associé à notre réflexion et à notre projet des étudiants à la fois de santé (médecine, pharmacie, maïeutique, kinésithérapie) et de sciences sociales comme des étudiants en psychologie et en arts du spectacle par exemple.

Nous proposons ainsi pour la prévention des risques psycho-sociaux de créer des groupes de parole entre pairs, c’est-à-dire entre étudiants, à l’image de ce qui peut exister dans des structures de soins. Des étudiants parmi notre groupe de volontaires sont formés aux techniques d’écoute et d’animation de groupe permettant de mener à bien ces échanges.
Nous aimerions également que tous les étudiants puissent disposer sur chaque site universitaire d’un lieu de vie commun, avec une large plage d’ouverture, dédiée à l’échange et au repos, car bien souvent ces lieux n’existent pas dans nos UFR.
Enfin, plusieurs expérimentations ont été lancées dernièrement avec succès pour proposer des permanences de psychologues et des cours de sophrologie directement sur les sites universitaires. Certains étudiants de Master en psychologie de l’UGA sont prêts à participer à nos expérimentations, aussi bien pour encadrer des groupes de parole que pour assurer des permanences psychologiques sur site. Il nous parait important que notre université puisse se positionner avec force dans ce domaine de la prévention et qu’elle propose ces différents services au sein même des différents UFR, gagnant en visibilité et en efficacité.

Concernant le deuxième volet sur la réflexion éthique destinée aux étudiants en santé et plus largement à tout étudiant en lien avec un public vulnérable, il nous parait essentiel de remettre la dimension humaine en avant par le biais d’ateliers de réflexion où des étudiants ayant une expertise dans le domaine de la communication, de la relation soignant-soigné ou de l’éthique pourraient partager ces humanités avec les autres. Ce partage entre étudiants est rare aujourd’hui alors qu’il permet de diminuer l’anxiété de l’apprenant (Mills JKA et al. 2014).
Les jeux de rôle, notamment à l’aide d’étudiants en arts du spectacle avec qui nous sommes en contact, pourraient permettre d’appliquer ces notions en mettant l’apprenant en situation. Ils sont encore peu utilisés pour la santé bien que leur utilisation soit démontrée comme efficace (Luiz Adrian JA et al. 2015). Ils peuvent venir en complément d’initiatives de simulation menées par la faculté de médecine notamment.
Ces actions inter-disciplinaires nous paraissent indispensables, notamment pour décloisonner la santé de la science fondamentale et l’ouvrir sur les sciences humaines.

HELPS c’est pour les étudiants, par les étudiants !

NOS PARTENAIRES :

GPM - Comparatif Assurance de pret immobilier groupe ...

Créer un nouveau site sur WordPress.com
Commencer
%d blogueurs aiment cette page :